Sous pression des retraités, la CNSS décide de virer les pensions le 7 janvier

L’Association nationale des retraités du Gabon (ANAREG) qui devrait organiser un sit-in de protestation ce mardi au siège de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) sis  à Libreville, a annoncé dans un communiqué qu’après un échange constructif entre les deux parties, l’institution de prévoyance sociale va finalement virer les pensions des retraités le 7 janvier prochain au lieu du 18 du même mois comme décidé préalablement par la CNSS.  

« Après plusieurs échanges, l’ANAREG a accordé un sursis de 48 heures après le 5.  Au-delà de ce délai de grâce, le mouvement de contestation sera lancé. Le Directeur de la CNSS a donc donné son accord et s’est engagé au virement des pensions le 7 janvier au plus tard », a fait savoir le communiqué signé de la présidente du bureau exécutif de l’ANAREG Pascaline Nzang Nze.
La CNSS paie les pensions chaque 5 du mois. Dans un communiqué, elle avait annoncé le paiement entre 18 et le 28 janvier.  La décision prise unilatéralement par la Direction de l’institution a provoqué l’ire des retraités qui ont décidé de protester. La CNSS a donc fait marche arrière.
Autrefois payées une fois par trimestre, les pensions sont dorénavant versées chaque fin du mois depuis 2014. Cependant, à cause de la crise des matières premières de 2014 ayant occasionné la fermeture de très nombreuses sociétés privées et des pertes énormes d’emplois, la trésorerie de la CNSS s’est effritée. A cela s’ajoute une lourde dette de l’Etat estimée à 30 milliards de FCFA. Du coup, la caisse a du mal à boucler ses fins du mois.
Dr Nicole Assélé, ancienne Directrice générale de la CNSS avait envisagé le retour à un paiement trimestriel de la pension. Cette décision avait suscité une levée de bouclier et occasionné la chute de Mme Assélé.

Antoine Relaxe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *