Réapparition publique de Patience Dabany

Joséphine Nkama, Patience Dabany le 29 décembre 2020 © Gabonactu.com

Joséphine Nkama plus connue sous son nom d’artiste, Patience Dabany, mère du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, perdue des écrans radars depuis juin, a fait mardi l’une de ses rares réapparitions publiques à la mairie centrale de Libreville où elle a participé au vote du nouveau maire de la capitale gabonaise en sa qualité d’élue municipale.

Drapée dans ses traditionnels boubous en pagne africaine, Patience Dabany était en première ligne lors dans la tenue du conseil municipale ayant élu à l’unanimité Eugene Mba comme nouveau maire de Libreville en remplacement de Léandre Nzue actuellement en détention préventive à la prison centrale de Libreville pour détournement de fonds publics et blanchiment des capitaux.

Aussi appelée « La Mama », Patience Dabany est devenue assez discrète depuis juin. L’on se souvient qu’elle avait fait la une de l’actualité suite à des révélations sur sa vie privée. Elle aurait été molestée à son domicile par des éléments présentés comme étant les hommes de sa propre sécurité.

Un audio qui lui était attribué corroborait ces affirmations largement relayées sur les réseaux sociaux.

Diva de la musique gabonaise, Patience Dabany, ancienne épouse d’Omar Bongo a beaucoup d’estime des gabonais qui fredonnent à cœur joie ses nombreuses chansons.

Sa discrétion ces derniers mois a fini par convaincre plusieurs librevillois de l’existence de l’incident à son domicile.

Camille Boussoughou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *