Une fois élu Maire de Moanda, Jean Valentin Leyama promet de démissionner en cas d’échec

Le candidat de la DGG  à la  mairie de Moanda Jean Valentin Leyama @ DR

 
Libreville, 22 septembre (Gabonatu.com) – Le candidat indépendant  aux élections locales du 6 octobre  prochain dans la commune de Moanda dans la province du Haut Ogooué (sud-est du pays), Jean Valentin Leyama a déclaré  qu’il dimensionnerait de ses fonctions de maire,  une fois élu, en cas d’échec constaté après deux années de son mandat de 5 ans.  
« Si deux ans après le début de mon magistère, Moanda n’a pas changé radicalement et, en particulier, n’a pas obtenu une voirie digne de son rang international, vaincu l’insalubrité, réduit l’insécurité et créé un millier d’emplois pour sa jeunesse, je remettrai mon mandat entre les mains de son dépositaire, le peuple, en démissionnant », a indiqué M. Leyama sur sa page Facebook dans sa déclaration politique.
Le candidat du groupe politique indépendant, la Dynamique Gagnant-gagnant (DGG), promet de « déplacer les montagnes » pour moderniser sa ville natale confinée dans une paupérisation sans précèdent, alors le groupe minier français ERAMET exploite depuis des décennies le manganèse. Les populations du cru ne tireraient pas profit de cette richesse.    .
« Obtenir pour Moanda et ses habitants, une quote-part juste, significative et pérenne des gains de l’exploitation du manganèse depuis plus de 50 ans », a-t-il esquissé en point phare de son projet de société.

Camille Boussoughou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *